Séisme de méga-chevauchement - L'accumulation des contraintes

Carte de la déformation en construction

En utilisant le système de positionnement mondial (GPS) par satellites et un réseau de récepteurs GPS permanents, le déplacement relatif des points sur la surface de la Terre peut être contrôlé à quelques millimètres près année. Les flèches du diagramme indiquent les taux annuels mesurés et les directions des mouvements des sites spécifiques du réseau de mesure des déformations de l'Ouest du Canada (WCDA) par rapport au site de référence situé à l'Observatoire Fédéral de Radioastrophysique (OFR) au sud de Penticton. Les points du rivage extérieur de la limite nord-américaine sous-jacents à la partie bloquée de la zone de subduction Cascadia, se déplace à un rythme de plus de 10 mm par année dans la direction nord-est. Le fait que les sites à l'intérieur des terres se déplacent à un rythme une demi fois plus lente, ou moins, indique que la limite extérieure se comprime lentement comme un ressort géant. Lors du prochain grand séisme, on s'attend à ce que la compression accumulée soit libérée entièrement et que le rivage extérieur au sud de l'île de Vancouver se déplace jusqu'à 5 mètres vers le sud-ouest.

Pour plus de renseignements sur la surveillance de la déformation de la croûte terrestre, veuillez visite le [programme de géodynamique][gsc geodyn fra].